DES HAUTS ET DES BAS

  • Plus le contexte s ’avère favorable à la pratique de la moto et moins les appels de la FFMC trouvent écho auprès des motards.

  • La lutte s ’organise autour d ’idées plus complexes et moins évidentes pour tout le monde :

    - amélioration de la sécurité et des infrastructures routières

    - opposition à l ’augmentation de la taxe sur les assurances

    - autorisation de rouler en phares blancs

    - boycott de la vignette d ’assurance.


Portable au volant, taxes, répression… en 2002 comme en 1980, les raisons de la colère sont toujours là...

<< Précédent   Début >>